Bordeaux la nuit - Vie nocturne

"Où est Angela ?"

En prononçant le code "Où est Angela ?", certains établissements de nuit s'engagent à accueillir et porter assistance aux personnes en situation d'insécurité ou de harcèlement. Ce réseau d'établissements, situés dans tous les quartiers de la ville, est identifié par un logo spécifique.
D'autres initiatives se sont mises en place pour une vie nocturne apaisée :
  • La création d'un label "Bordeaux la Nuit" visant à coresponsabiliser les acteurs culturels et festifs nocturnes (bars, cafés concerts, salles de musique, festivals, grands événements récurrents…) autour de la santé, la médiation, la pédagogie et l'entraide
  • Un calendrier concerté entre opérateurs festifs et culturels pour veiller à l'équilibre entre vie nocturne et tranquillité des habitants, à la Bastide et aux Bassins à flot. Cette démarche s'appuie sur la médiation en amont
  • La manifestation "Un jour une nuit", aux Bassins à flot et  à la Bastide. Il s'agit d'une déambulation en animations qui favorise la rencontre entre habitants et opérateurs festifs, et permet de se familiariser avec les dispositifs de prévention nocturne
     
La ville se mobilise également contre les consommations excessives d'alcool, en particulier chez les jeunes. De nombreuses actions sont menées sur les lieux festifs avec pour ambition de responsabiliser chacun quant à sa consommation, son comportement et pour que la fête rime avec convivialité, savoir vivre et respect des autres :
  • Interventions et d'animations de prévention sur les espaces publics sur lesquels une alcoolisation excessive et récurrente a été repérée
  • Soul tram, un dialogue informel en musique : cette opération de sensibilisation se déroule dans le tramway ligne B les jeudis soir
  • Hangover Café : il s'agit d'un dispositif mobile de prévention et de réduction des risques, grâce à un camion aménagé, sur les week-ends
  • Tendances Alternatives Festives : les équipes du TAF, mobiles, sont des animateurs de prévention et des volontaires en service civique (ANPAA et Unicités) qui effectuent des maraudes nocturnes dans divers lieux festifs bordelais les week-ends
  • Tenue de stands prévention en milieu festif : discothèques ou événementiels. En préambule à la tenue des stands en discothèque, une formation du personnel de l'établissement autour des questions d'alcool, produits stupéfiants et VIH/sida est assurée

Expérimentation du label "Bordeaux la nuit" aux Bassins à flot

L'expérimentation de labellisation a débuté ur un échantillon de structures volontaires qui souhaitent accompagner la mise en place de la démarche.

Ce projet s'appuie sur les valeurs communes des partenaires : promotion d'une vie nocturne de qualité, prévention des risques, la limitation des nuisances et des conflits, professionnalisation des métiers de la nuit. La démarche s'appuie sur méthode participative et concertée entre les partenaires : ville, préfecture, acteurs économiques et culturels de la nuit (Union des métiers de l'industrie hôtelière et Syndicat national des discothèques et lieux de loisirs), associations sanitaires (CEID ANPAA), GIP Bordeaux métropole médiation.

Concrétement, 12 dossiers ont été déposés pour participer, 9 ont été retenus. Ils seront labélisés à l'issue de l'expérimentation si l'ensemble des critères du label est mis en oeuvre.

Participants : Iboat, Théatro, La Dame, le Carrelet Bar, la Base sous-marine, le festival Ahoy (édition 2020), Hydrophobie et le Thélonious Café.
Ils seront labélisés à l'issue de l'expérimentation si l'ensemble des critères du label est mis en oeuvre (l'expérimentation a été suspendue en raison de la crise sanitaire).