Groupe Bordeaux ensemble - Septembre 2022

Hausse du coût de la cantine pour une famille sur trois : nous avions dit non !

À Bordeaux, des changements interviendront au cours de cette année dans les écoles. En particulier, la nouvelle grille tarifaire de la restauration scolaire, dite "sociale" et proportionnelle au revenu des familles, entrera en vigueur dans le courant de l'année scolaire, le 1er janvier 2023, ce qui se traduira, pour plus d'un tiers des familles bordelaises, par un coût plus important - jusqu'à 6,50€ par repas (soit une hausse de 50 % du tarif maximal).

Même si l'équipe municipale rappelle que le service de restauration scolaire est facultatif, dans notre ville, 96 % des écoliers sont inscrits à la cantine, alors que ce taux n'est que de 70 % pour des villes comparables, comme Grenoble ou Marseille. Cela signifie-t-il que la municipalité a jugé ce service trop attractif pour les Bordelais ou, simplement, qu'elle profite du fait que beaucoup de parents n'ont aucune alternative pour assurer la garde de leurs enfants pendant la pause méridienne ?

En ce qui nous concerne, nous avions voté, lors du Conseil municipal du 29 mars dernier, contre le principe de cette nouvelle tarification de la pause méridienne, indexée au revenu des ménages. Nous trouvons d'autant plus regrettable cette décision de l'équipe municipale que la rentrée s'accompagne, pour beaucoup de familles de la classe moyenne d'une perte de pouvoir d'achat due à l'inflation trop importante depuis le début de la guerre en Ukraine. Ainsi, pour une famille dont le quotient familial vaudrait 2200, la hausse correspondrait, sur la base de 4 jours, à environ 300€ par an et par enfant. Nous considérons que cette somme représente une charge déraisonnable pour les familles.

En outre, elle constitue à nos yeux un impôt déguisé : sinon, pourquoi le tarif minimal n'a-t-il pas été abaissé pour mieux tenir compte des revenus des familles les plus modestes ?

Nous regrettons d'autant plus la décision de la municipalité d'augmenter le tarif de la restauration scolaire pour une famille bordelaise sur trois, que le service assuré connait lui aussi des changements que nous désapprouvons : un deuxième menu végétarien sera servi à nos enfants chaque semaine, tandis que nombre de parents d'élèves nous font part de la baisse de la qualité des plats proposés à leurs enfants.

Malgré cela, nous souhaitons une bonne rentrée à tous les enfants, à leurs professeurs, aux personnels des écoles et aux parents !

Les élus Bordeaux Ensemble : Nicolas Florian, Géraldine Amouroux, Guillaume Chaban-Delmas, Nathalie Delattre, Marik Fetouh, Pierre de Gaétan Njikam, Nicolas Pereira, Fabien Robert, Béatrice Sabouret, Alexandra Siarri.